top of page

Compte personnel de formation : vers un reste à charge forfaitaire de 100 euros, plutôt qu'un pourcentage ?

Les Français devront payer une participation forfaitaire de leur poche pour se payer une formation. Les chômeurs restent épargnés.



L’arbitrage a enfin été rendu. Selon le quotidien Les Echos, le gouvernement va imposer, à partir du 1er mai, un reste à charge de 100 euros pour toute utilisation du compte personnel de formation (CPF), sur lesquels les Français accumulent automatiquement de l’argent chaque année. Bercy plaidait pour une participation de 10 % du montant de la formation.


C’est donc une petite victoire pour la nouvelle ministre du Travail, Catherine Vautrin, qui a réussi à amortir le coup. La solution retenue sera plus favorable à beaucoup d’utilisateurs, le coût moyen d’une formation CPF ayant atteint 1 560 euros en 2023. Les chômeurs seront épargnés.



Le gouvernement espère ainsi réaliser 250 millions d’euros d'économies cette année et 375 millions à partir de 2025. Il s’agit de réduire le déficit généré par France compétences, l’organisme qui finance le CPF grâce au produit de la contribution à la formation professionnelle et à l’apprentissage des entreprises.


La mesure s’inscrit dans les dix milliards d’économies annoncés par Bruno Le Maire pour tenter de tenir la réduction du déficit à 4,4 % en 2024. Le ministère du Travail doit y participer à hauteur de 1,1 milliard.

Komentarze


Komentowanie zostało wyłączone.
bottom of page